Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

Les risques psychosociaux (RPS) connaissent un développement continu en même temps que le bien être ou la qualité de vie au travail. Astrid Pioché à fait de ce sujet l’objet de sa thèse. Elle s’efforce de clarifier ce qui est encore une notion multiformes. Pour elle, les RPS sont une notion permettant de collectiviser les causes. Il s’agit d’un phénomène multifactoriel. Les risques sont liés aux exigences du travail, aux exigences émotionnelles, aux rapports sociaux, aux conflits de valeurs, à l’autonomie et à l’insécurité économique. Petit à petit un cadre juridique se construit et une définition vers la protection de la santé psychique des travailleurs se met en place. Les RPS, ont une influence renforcée sur le tandem employeur/salarié. Pour l’employeur les RPS oblige la mise en place pour une politique de prévention. Pour le salarié, il devient acteur de sa propre sécurité et de celle d’autrui. Les RPS ont aussi de nombreux relais internes. Ils permettent en particulier de redynamiser le rôle des CHSCT, mais également des institutions telles que l’inspection du travail ou la médecine du travail. L’ouvrage est précis bien écrit particulièrement documenté. Un regard sur le « marché des consultants » en RPS aurait été un plus pour comprendre comment ce phénomène s’inscrit aussi dans la panoplie des offres de conseils aux entreprises.

Commenter cet article