Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CRISTOL DENIS

La facilitation est liée à la construction d’un "cadre d’interaction » favorisant la place de chacun dans un processus que celui-ci soit d’apprentissage, de concertation ou de travail. Chaque figure type ci-après décrite s’intéresse à l’intelligence collective mais avec des nuances propres à ses finalités.

Le manager pose et tient  le cadre. Il répond d’objectifs à atteindre, devant un autre manager, des actionnaires ou des clients. Quelque-soit sa posture, ce qui prédomine, c’est l’atteinte d’un résultat. Celui-ci passe de plus en plus souvent par le dépassement des compétences individuelles et collectives.

Le coach fait avec le cadre et cherche différents angles de vue pour aider un individu, une équipe ou une organisation à trouver par eux-mêmes les bons angles de vues sur la complexité . Il se met à l’écoute et questionne pour comprendre les systèmes humains en place et aider ses acteurs à se hisser par eux-mêmes dans des résolution de problèmes ou des développement auxquels ils aspirent.

Le formateur tient le cadre ou le déforme par rapport à une intention pédagogique. Comme le manager, il est porteur d’objectifs. Il ajuste sa guidance en fonction des participants. Si le cadre peut être flou ou déformable, il demeure toujours un point de repère quant aux modalités d’actions (même décalées)  proposées.

Le psychanalyste ou psychothérapeute  s’intéressent au contenant, le groupe est un contenant des émotions, des affects. Ils s’efforcent à construire un cadre relationnel contenant.

Le facilitateur se distingue par sa volonté continue de co-construire avec les participants le cadre même dans lequel chacun va s’exprimer et se mouvoir. Interroger le sens même de ce qui  rassemble est au cœur de sa pratique d’aide à l’émergence de processus fluide d’interaction. Cela passe souvent par de la co-facilitation et la prise en main par les groupes eux-mêmes de ce qu’ils sont amenés à vivre. En co-facilitant chacun s'élève et aide les autres à s'élever face aux obstacles relationnels qui se présentent lorsqu'il s'agit d'apprendre, de décider, ou d'agir ensemble.

Faciliter c’est favoriser plutôt qu’imposer un cadre d’interaction
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article